En naviguant sur ce site vous acceptez que nous utilisions des cookies pour mesurer notre audience, vous proposer des fonctionnalités sociales, des contenus et publicités éventuellement personnalisés.

TELECONSULTATION PSYCHOLOGUE

Dois-je fermer mon cabinet ? Comment veiller à la bonne hygiène dans la salle d’attente ? Comment effectuer de la téléconsultation ? Comment gérer les patients mis en quarantaine ? Conseils et recommandations à destination des psychologues en pratique pour faire face efficacement à l’épidémie de coronavirus ?
En premier lieu, il est important d’assurer la continuité des soins pour nos patients qui ont besoin de soins. En outre, il est important de prévenir toute nouvelle propagation du virus. Enfin, nous devons tout faire pour que notre système de santé ne soit pas surchargé.

  Garantir la continuité des soins : il n’est pas conseillé de fermer votre cabinet pour le moment, bien au contraire. Si nous fermons tous nos cabinets, nous risquons de surcharger la deuxième ligne, la troisième ligne et les services d’urgence. Nous devons éviter cela à tout moment ! Pensez également à la situation dans laquelle vous seriez vous-même malade. Nous vous conseillons de prendre des accords avec vos collègues à proximité.

  Poursuivre les accompagnements essentiels : les accompagnements doivent être poursuivis à cause du risque de décompensation de patients sans suivi qui rendrait nécessaire des soins plus intensifs et menacerait de surcharge.

     Limiter la propagation du risque : le plus grand risque à l’heure actuelle est la contamination intergénérationnelle (différents âges en un même lieu). L’une des zones à risque pour cette contamination est la salle d’attente : celle-ci ne sera pas accessible durant la période de crise du Coronavirus. Il est recommandé de garder une distance minimale de 1 mètre et de saluer à distance.

       Détection précoce : la définition du cas actuel de coronavirus (Covid - 19) englobe une infection aiguë des voies respiratoires supérieures ou inférieures, ou une personne souffrant d’un trouble respiratoire chronique dont l’état se détériore. Conseillez à ces personnes de contacter leur médecin généraliste par téléphone. Soulignez que ces personnes devraient d’abord contacter leur médecin généraliste par téléphone au lieu de se présenter en personne.

     Personnes malades : utiliser les consultations par internet et par téléphone (voir plus loin). Veillez à ne pas recevoir ces personnes dans votre salle de consultation.
     
   
  L’anxiété secondaire : avec les mesures affectant de plus en plus la vie quotidienne des gens, l’anxiété au sein de la population risque d’augmenter  Privilégiez autant que possible les consultations par internet et par téléphone : Afin d’éviter une nouvelle propagation du virus, mais en même temps de garantir la continuité des soins, les consultations par téléphone et par internet offrent une alternative valable. Utilisez cette alternative autant que possible.

Lignes directrices pour le recours à la téléconsultation
Pendant cette période de (auto-) quarantaine dans le cadre du coronavirus COVID-19, l’EFPA, European Federation of Psychologists’ Associations, souhaite souligner la valeur ajoutée et l’importance des téléconsultations. Les consultations en ligne, notamment par le biais du chat vidéo, sont une alternative possible pour les soins et la thérapie psychologiques. C’est essentiel pour protéger non seulement votre propre santé, mais aussi celle de vos patients/clients. Les recherches montrent que les consultations en ligne sont légèrement moins optimales que les soins conventionnels, mais peuvent néanmoins conduire à des résultats similaires.

PRENEZ RENDEZ-VOUS PAR TELECONSULTATION - RV DOCTOLIB



 

Nos petits plus PRISE DE RENDEZ-VOUS RAPIDE

  • CONSULTATION VIDEO DOCTOLIB
  • PLANNING PAGES JAUNES/DOCTOLIB